SALAIRES DE 2020 : QUAND CERTAINS GAGNENT (UN PEU), D’AUTRES PERDENT

SALAIRES DE 2020 : QUAND CERTAINS GAGNENT (UN PEU), D’AUTRES PERDENT

SALAIRES DE 2020 : QUAND CERTAINS GAGNENT (UN PEU), D’AUTRES PERDENT


Par Véronique MOUHOT,
élue CAPD et membre du Bureau du SNALC Nice
premierdegre@snalc.fr
Le 20 janvier 2020

Dans le cadre du Parcours Professionnels Carrières et Rémunérations (PPCR), la grille indiciaire a évolué au 1er janvier 2020. Notre salaire est donc logiquement un peu plus élevé.
Cependant, la (petite) hausse de rémunération ne sera pas au rendez-vous pour tout le monde.

Et certains ne s’apercevront peut-être même pas de la modification au regard de sa modicité.

Les perdants sont les exclus de la hausse indiciaire : l’échelon 2 de la classe normale, les échelons de la classe exceptionnelle et les HEA. Ils y perdront d’autant plus que la retenue pension civile ou cotisation retraite augmente cette année pour atteindre le niveau des salariés du privé : 11,10%.

Les gagnants de la hausse indiciaire auront leur joie atténuée s’ils sont mutualistes à la MGEN : celle-ci augmente ses cotisations de + 0,50% à + 15% selon les formules souscrites et les bénéficiaires.

À quand un salaire à la hauteur de nos études pour nous les professeurs ?

Le SNALC vous rappelle le gel du point d’indice dans la fonction publique, renouvelé sans vergogne pour 2020. La valeur du point d’indice majoré est de 4,6860 euros et elle n’a pas évolué depuis février 2017.

Le SNALC vous rappelle que sa première revendication est la revalorisation conséquente de nos rémunérations et qu’il est force de propositions concrètes et chiffrées.

Les propositions du SNALC pour revaloriser les rémunérations

MODIFICATIONS GRILLES INDICIAIRES 2020




SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox