CONSEIL PÉDAGOGIQUE : LE DERNIER SALON… OÙ L’ON NE CAUSE PLUS !

CONSEIL PÉDAGOGIQUE : LE DERNIER SALON… OÙ L’ON NE CAUSE PLUS !

CONSEIL PÉDAGOGIQUE : LE DERNIER SALON…
OÙ L’ON NE CAUSE PLUS !


© iStock - Kritchanut
Article paru dans la Quinzaine universitaire n°1435,
Par Sylvie CHIARIGLIONE,, membre du Bureau national
11 décembre 2019



LA VÉRITABLE“SCÈNE DU THÉ” !

Heure improbable, décor aléatoire, un Chapelier pas si fou que ça, un Lièvre de Mars à l’air sciemment toqué répétant qu’il n’y a pas de place, des non-invités d’où le nombre de chaises vacantes, des volontaires désignés, des gens triés sur le volet, des tasses vides promises pleines, des mets que l’on ne peut toucher car réservés à une minorité, des badinages, des non-sens, des inepties fusant de toutes parts.

QUE PENSER DE CETTE INSTANCE ?

Tout ceci dépend des lieux, de l’ordre du jour, du Chapelier et de l’actualité. Si quelques collègues évoquent une vraie liberté d’expression, des garanties de solutions autour de la table, les témoignages - en lycée notamment - dénoncent aussi une démocratie apparente soumise à un guidage hiérarchique orienté, la certitude d’une prise de décisions en amont, le non-respect des prérogatives pédagogiques des enseignants sous couvert de contraintes collectives, l’omerta sur certains sujets pourtant obligatoires (attribution des IMP par exemple), la menace larvée de représailles parfois si d’aventure les délibérés prévus étaient contrariés, les tentatives de verrouiller les CA grâce au Conseil pédagogique, l’absence systématique de consensus qui rend les débats stériles et lassants, l’oubli non innocent enfin d’application de certaines décisions dans les semaines qui suivent… aucun compte rendu écrit bien sûr !

« REPRENEZ DONC UN PEU DE THÉ ! »

Nous ne saurions reprendre de quoi que ce soit : quand il n’y a rien, il est très difficile de reprendre de ce rien.

IN FINE

Le SNALC rappelle que les enseignants ont 15 jours à la rentrée pour proposer une liste de représentants potentiels au CE qui désigne les membres définitifs (R421-41-1 Code de l’Éducation). Le Conseil pédagogique établit son règlement intérieur. Ses missions sont clairement énoncées (R421-41-3). Il a un rôle purement consultatif et ne saurait en aucun cas remplacer le CA. Tout ceci est souvent oublié en raison de sauces internes présentées comme des habitudes et des contraintes locales. Pour le SNALC, le Conseil pédagogique est avant tout l’instance de la liberté pédagogique des enseignants et il doit le rester !

contact :
info@snalc.fr
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox