UNE PÉTITION CONTRE LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE FRANÇAIS AU LYCÉE

UNE PÉTITION CONTRE LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE FRANÇAIS AU LYCÉE

UNE PÉTITION CONTRE LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE FRANÇAIS AU LYCÉE






Article paru dans la Quinzaine universitaire n°1434, novembre 2019
Par Cécile DIENER-FROELICHER, responsable nationale SNALC Lettres classiques




Un collectif de professeurs de lettres a rédigé une pétition qui circule depuis un mois environ et a déjà recueilli plus de 2 700 signatures. Ce collectif a voulu se faire le porte-parole de l’ensemble des professeurs de lettres dont l’inquiétude, déjà forte cet été, s’est encore accrue en septembre : http://chng.it/Qqv4jFHfdc


LE SNALC SALUE CETTE INITIATIVE ET LUI APPORTE TOUT SON SOUTIEN.

En effet, cette pétition reprend toutes nos critiques concernant les nouveaux programmes de lycée en français, et les arguments avancés par Jean-Rémi Girard, président du SNALC, lors des audiences ministérielles, tant auprès du CSP que de la DGESCO :

  • Ouvres et parcours imposés aux professeurs, là où la liberté pédagogique permettait de s’adapter aux publics.

  • Surcharge de textes en série générale (24) comme en série technologique (16) qui conduira au bachotage, alors que nous dénoncions justement cette dérive de l’ancien bac.

  • Des oeuvres imposées renouvelées pour moitié tous les 2 ans, conduisant à une surcharge de travail pour les professeurs.

  • L’ajout de la grammaire, qui nécessiterait des horaires plus importants, alors que le nombre d’heures de français est réduit.

Le SNALC le répète donc à l’unisson de ce collectif de professeurs : non, ces programmes ne permettront pas aux enseignants de faire aimer la littérature aux élèves ! Et leur mise en oeuvre sera irréalisable, accroissant la charge de travail et le stress d’enseignants déjà au bord de la rupture.■



contact :
info@snalc.fr
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox