Jean-Rémi Girard sur LCI : grève pendant le bac

Jean-Rémi Girard sur LCI : grève pendant le bac




Bac 2019 :


doit-on s'inquiéter de la grève de surveillance qui menace le 1er jour des épreuves ?


Cliquez sur l'image pour accéder à la vidéo :



INCERTITUDE - Alors que plus de 740.000 candidats planchent à partir de ce lundi sur les épreuves du baccalauréat, plane la menace d'une grève de la surveillance. Si l'ampleur du mouvement est difficile à prévoir, tout est mis en oeuvre pour que les candidats n'en pâtissent pas.


Publié 17 juin 06:08 par la rédaction de LCI : site




"C'est effectivement possible de s'inquiéter". Alors que plane la menace d'une grève de la surveillance pour le premier jour des épreuves du baccalauréat sur lesquelles s'apprêtent à plancher plus de 740.000 candidats, Jean-Rémi Girard, président du SNALC, était l'invité de LCI ce vendredi. "La majorité des organisations syndicales qui représentent environ plus des trois quarts des personnels ont appelé à une grève le 17 juin sur la rémunération, la réforme des trois voies du lycée, la loi confiance et la loi fonction publique", explique-t-il, confirmant que "centre d'examen par centre d'examen, il peut tout à fait y avoir des perturbations plus ou moins importantes".



Si l'ampleur du mouvement est difficile à prévoir, le SNALC assure que tout sera mis en oeuvre pour que les candidats n'en pâtissent pas. "Tout un tas de choses ont été mises en place par les rectorats pour essayer de convoquer des personnes, y compris qui ne sont pas censées surveiller le bac ", précise encore Jean-Rémi Girard, estimant que "ça montre aussi que le ministère est lui même inquiet contrairement à ce qu'il dit sur le fait que la mobilisation peut être très forte."





contact : info@snalc.fr
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox