PROGRAMMES DE TERMINALE : C’EST À LA FIN DU BAL…

PROGRAMMES DE TERMINALE : C’EST À LA FIN DU BAL…

PROGRAMMES DE TERMINALE :

C’EST À LA FIN DU BAL…






Article paru dans la Quinzaine universitaire n°1460, juin 2019
Par Sébastien VIEILLE, secrétaire national à la pédagogie
et Marc FOGLIA, professeur de philosophie, SNALC Besançon


Depuis le 17 mai, les projets de programmes paraissent un à un sur le site du Conseil supérieur des programmes. Dès le 12 juin, les débats se poursuivront à la Direction Générale de l’Enseignement Scolaire (DGESCO). Le SNALC portera votre voix lors de cette consultation.

La philosophie a ouvert le bal. Durant l’audience au CSP, puis dans les échanges entre le SNALC et cette instance, nous avions déploré la disparition de certaines notions fondamentales, comme « la conscience » ou « le bonheur », mais aussi l’apparition de « l’idée de Dieu » alors que la « religion » était maintenue. Nous avions également critiqué l’apparition de « domaines » compliquant le programme de notions, le rendant parfois illisible. Le SNALC s’était satisfait du maintien d’un programme de notions, de la réaffirmation de la liberté pédagogique et du maintien de la dissertation et de l’explication de texte au Baccalauréat.

Dans le projet paru le 17 mai, des notions essentielles ont fait leur retour, comme par exemple « l’inconscient », « le travail » et « le bonheur ». Pour le SNALC, ces avancées sont significatives, mais le programme peut encore gagner en cohérence et en équilibre. Ainsi, « l’inconscient » appelle « la conscience ». De même, il serait gênant de maintenir l’État en supprimant la société. Le SNALC poursuivra son travail durant la concertation avec la DGESCO, voire, ensuite, au Conseil supérieur de l’éducation (CSE) par des amendements.

Ce travail, le SNALC le fera sur chaque projet. Le programme fonde le contenu de l’enseignement, mais aussi le sens directeur qui lui est donné. Il conditionne l’épanouissement des élèves et de l’enseignant dans son travail. Il est hors de question de ne pas tout tenter pour modifier des programmes qui ne seraient pas bons aux yeux de nos adhérents.

C’est pourquoi le SNALC vous invite à consulter les projets¹ et à nous adresser vos remarques.

¹ https://www.education.gouv.fr/cid131841/elaboration-des-projets-programme-futur-lycee.html


SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox