À QUAND LE PROCÈS DE L’INSTITUTION ?

À QUAND LE PROCÈS DE L’INSTITUTION ?

À QUAND LE PROCÈS

DE L’INSTITUTION ?





Article paru dans la Quinzaine universitaire n°1429, mai 2019
Par Maxime REPPERT, secrétaire national SNALC aux conditions de travail et au climat scolaire


À l’heure où s’ouvre le procès France Telecom (6 mai), il est temps, pour notre Ministère, de s’interroger.



Le 16 avril dernier, à Béziers, le lycée Jean MOULIN connaissait son 6e suicide en 11 ans avec la disparition d’une CPE de 62 ans. Le mois précédent (15 mars), Jean WILLOT, professeur des écoles, mettait fin à ses jours après la plainte d’une mère d’élève. Ces deux exemples, insupportables, ne représentent pourtant que quelques gouttes dans un océan de souffrances, marqué par des burn-out, suicides et autres formes de violences ; un océan dont il est difficile de voir l’étendue, la faute à une absence d’étude de ces phénomènes. Pour ne pas faire de vagues, probablement.

Osons le dire : il y a un lien entre les suicides et la dégradation des conditions de travail. Comme pour l’affaire France Telecom, nous retrouvons, dans plusieurs cas, des méthodes de management douteuses et dangereuses ; à cela s’ajoute la vulnérabilité des personnels (enseignant ou non) face : aux parents, à l’application « sauvage » de réformes et au manque de moyens (classes surchargées, réunionites…). Pour en finir avec ces maux, les remèdes sont pourtant simples mais les actes tardent à venir :


  • Redonner aux personnels de la dignité : au niveau de leur salaire, de leurs missions.

  • Prendre en compte, sincèrement, la souffrance des personnes.

  • Réaffirmer l’autorité des professeurs face aux parents et aux élèves.

  • [X] Protéger les personnels par une véritable politique de prévention des risques psychosociaux et une médecine du travail efficace./X]

L’Institution devra rendre des comptes et reconnaître sa part de responsabilité.


En attendant ce moment, le SNALC continuera d’agir par son travail, l’accompagnement des collègues, ses dispositifs (Mobi-SNALC…), avec une volonté inébranlable. D’ailleurs, la création d’un secrétariat national propre à ces questions en est un exemple ; un pas que nous faisons, précédé par de nombreux, suivi par de multiples…

Un problème ? Ne restez pas isolés, contactez-nous !


SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox