LES HEURES SUPPLÉMENTAIRES OU TRAVAILLER PLUS POUR GAGNER MOINS 3E PARTIE : LES IMP

LES HEURES SUPPLÉMENTAIRES OU TRAVAILLER PLUS POUR GAGNER MOINS 3E PARTIE : LES IMP

LES HEURES SUPPLÉMENTAIRES

OU TRAVAILLER PLUS POUR GAGNER MOINS

3E PARTIE : LES IMP



Article paru dans la Quinzaine universitaire n°1429, mai 2019
Par Anne MUGNIER, Bernard LÉVY et Christophe DOMENGE, bureau académique du SNALC Grenoble


Autrefois, il y avait des heures dites de « labo » attribuées aux disciplines scientifiques, tandis que l’histoire-géographie avait son heure de « cabinet », et l’EPS des heures de coordination… Ces heures rémunérées faisaient partie intégrante du service des enseignants.

C’est à la rentrée 2015 que ces heures spécifiques ont disparu des dotations des rectorats, remplacées par une nouveauté, les IMP (indemnités pour mission particulière). Ces IMP ont été présentées comme un grand progrès, car elles allaient enfin permettre de reconnaître les missions et le mérite de chacun. Il va sans dire que la réalité a vite démenti cette alléchante présentation…

Tout d’abord, le nombre d’IMP alloué par établissement¹, notoirement insuffisant, ne permet évidemment pas de rémunérer les tâches supplémentaires réellement effectuées par chacun. Mais les IMP ont en soi bien d’autres défauts :

  • Les IMP ne font pas partie intégrante du service des enseignants, ce qui représente la perte d’un ETP (équivalent temps plein) par établissement par rapport au système précédent.

  • L’IMP n’est pas une heure de service, mais une indemnité à taux fixe de 1 250€ brute quels que soient le corps, le grade et l’échelon. L’IMP, moins bien rémunérée que la première HSA d’un certifié de classe normale, constitue une perte financière importante par rapport au système précédent.

  • L’opacité des critères d’attribution des IMP autres que ceux légalement définis entraîne clientélisme et suspicion au sein des établissements.


En complément de cet article, vous trouverez sur snalc.fr > Les personnels > rémunération des tableaux présentant la rémunération
des IMP par corps et par grade.

¹À ce sujet, on pourra consulter une étude intéressante d’un syndicat de personnels de direction : http://www.snpden.net/direction/pdf235/d235-metier-IMP-en-etablissement-2015.pdf


contact :
gesper@snalc.fr
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox