LE POINT SUR L’ACCÈS A L’ÉCHELLE-LETTRE B

LE POINT SUR L’ACCÈS A L’ÉCHELLE-LETTRE B

LE POINT SUR L’ACCÈS A L’ÉCHELLE-LETTRE B



La CAPN des professeurs de chaire supérieure aura lieu les 18 et 19 juin 2019, elle proposera les accès à l'échelle-lettre B avec effet au 1er septembre 2018 (avec effet rétroactif) et au 1er septembre 2019. A cette date ce sont environ 170 collègues qui seront promus.



Accès à la classe exceptionnelle des agrégés

La CAPN d’accès à la classe exceptionnelle des agrégés des professeurs de chaire supérieure s’est tenue le 5 juillet. L’administration a proposé pour cet accès 55 collègues partant tous à la retraite au quatrième trimestre 2018. Ceux-ci ont été reclassés au deuxième chevron du troisième échelon de leur nouveau grade, donc ont accédé avec effet rétroactif au 1er septembre 2017 à l’échelon HEB2. C’est celui-ci qui sera pris en compte pour la détermination du montant de leur retraite de base, ce qui augmentera celle-ci d’un peu plus de 4%. Le montant de leurs heures supplémentaires et heures d’interrogation effectuées en 2017-2018 ne sera pas revu, par contre celles éventuellement assurées depuis la rentrée 2018 seront rémunérées au taux des professeurs agrégés, donc subiront une diminution d’environ 18%.

Accès à l’échelon contingenté à l’échelle-lettre B

La commission administrative paritaire nationale (CAPN) de juin 2019 doit désigner les deux premières promotions de professeurs de chaire supérieure à l’échelon spécial permettant d’accéder à l’échelle-lettre B. Compte tenu du projet d’arrêté qui nous a été communiqué, cet accès devrait concerner environ 170 collègues. Par la suite, après une progression continue au cours des cinq prochaines années, l’effectif global des promus devrait se stabiliser en 2023 à 10% de l’effectif total du corps, soit 225 professeurs de chaire supérieure.

Le SNALC demande que ces pourcentages soient revus en hausse de façon que tous les professeurs de chaire supérieure aient l’opportunité d’accéder à l’échelle-lettre B à la fin de leur carrière. C’est pour lui une mesure cruciale visant à augmenter le montant de leur retraite, qui atteindrait ainsi un niveau digne de leur qualification et de leur investissement au service de l’Éducation Nationale.

Loïc Bertrand
Commissaire paritaire national
Chaires supérieures
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox