LES PSYCHOLOGUES ALSACIENS

LES PSYCHOLOGUES ALSACIENS

LES PSYCHOLOGUES ALSACIENS

PEUVENT COMPTER SUR LE SOUTIEN
DU SNALC DE STRASBOURG




Par Jean-Pierre GAVRILOVIC, président du SNALC de Strasbourg
Article publié dans la Quinzaine universitaire n°1419 de juillet/août 2018





Le ministère de l’Éducation nationale compte environ 3 700 Psy-EN au niveau national dont plus de 200 en Alsace qui ont massivement participé au scrutin de novembre dernier, pour lequel le SNALC a présenté des candidatures dans tous les grades, en vue de la désignation des représentants de ce nouveau corps.


Le SNALC reste sensible aux conditions de travail toujours inacceptables que subissent les Psy-En, dont l’avenir semblent incertain à l’image du devenir des CIO.

Des équipements obsolètes soumis au budget variable et maigre des communes, des solutions de bricolage dans l’urgence à la limite de la légalité entraînent l’impossibilité pour les psychologues de satisfaire à autre chose qu’aux bilans MDPH ou CDO dans l’urgence et créent de fortes disparités dans le fonctionnement du service public.

Enfin, le SNALC ne cessera de réclamer une véritable revalorisation des traitements au vu de la charge et de la diversité du travail qui ne cessent d’augmenter, ainsi que le remboursement des frais de déplacement conformes à la réalité des multiples trajets effectués entre tous les lieux de réunion et établissements visités, et non réduits à la distance résidence administrative - établissement le plus éloigné.


SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox