PROGRAMMES : MIEUX EN GRAMMAIRE, MAIS TOUJOURS PAS ANNUELS

PROGRAMMES : MIEUX EN GRAMMAIRE, MAIS TOUJOURS PAS ANNUELS

Publié le 12-07-2018

PROGRAMMES : MIEUX EN GRAMMAIRE,
MAIS TOUJOURS PAS ANNUELS


Au Conseil Supérieur de l’Éducation, le SNALC a voté pour les modifications de programmes de français et mathématiques école et collège, mais s'est abstenu sur la question des repères de progressivité.

Le SNALC a toujours combattu les programmes cyclés. Il a d'ailleurs déposé un amendement demandant des programmes annuels. Ces repères annuels seront dans une note de service, ce qui est certes mieux que rien, mais demeure insuffisant, d'où notre abstention.

En revanche, nous avons constaté que le travail du SNALC avait eu un réel impact et avait permis au ministère de revenir sur certaines errances des anciens programmes. C’est notamment le cas en français en ce qui concerne la grammaire et sa terminologie. Le prédicat et d’autres notions fumeuses ont disparu au profit de réels concepts grammaticaux, et les propositions du SNALC ont été intégrées aux textes. C'est pourquoi nous avons voté pour les aménagements en français et en mathématiques.

En marge de ce vote, le SNALC tient à signaler la pertinence du travail mené par le Conseil Supérieur des Programmes dans un calendrier extrêmement contraint.

Paris, le 11 juillet 2018

Contact :
Sébastien VIEILLE, secrétaire national à la pédagogie, seb.vieille@wanadoo.fr

VERSION IMPRIMABLE
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Tél. : 01 47 70 00 55 - Fax : 01 42 46 26 60
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox