PLP GA : 50 % des postes PLP supprimés

PLP GA : 50 % des postes PLP supprimés

PLP Gestion administrative


50 % des postes PLP supprimés



Par Guillaume LEFEVRE, secrétaire national du SNALC chargé de l'enseignement professionnel & Valérie LEJEUNE-LAMBERT, responsable PLP pour le SNALC de Versailles
plp@snalc.fr




Les collègues GA une nouvelle fois victimes des errements de leur hiérarchie.

À compter de la rentrée 2019 et à un horizon de cinq ans, 2 500 postes seront supprimés sur les 4 700 postes (dont 450 postes de contractuels) existants actuellement. Le ministère table sur 1 000 départs à la retraite. Il propose donc de reconvertir 1 500 collègues en professeurs des écoles ou dans des carrières administratives. Lors de l’entretien accordé au SNALC, le 24 mai dernier, Madame Dubot, DRH a précisé que, dans le cadre d’un pilotage national, les collègues auront le choix entre une mobilité géographique et/ou une mobilité métier. Le SNALC a conseillé de solliciter, en priorité, les enseignants volontaires ce qui n’a malheureusement pas été retenu.

Le SNALC a compris le peu de sincérité du dialogue social dans la transformation du lycée professionnel. Il est donc dubitatif quant à « l’accompagnement » prévu par le ministère. En premier lieu, l’hypothèse de 1 000 départs à la retraite risque fort d’être invalidée par les décisions individuelles des collègues de retarder leur départ à la retraite en raison de l’application du PPCR et de la création de la classe exceptionnelle, mais surtout du fait de la future réforme des retraites qui émerge aujourd’hui et qui pourrait bien être brutalement mise en application.

Le SNALC sera particulièrement vigilant sur « l’accompagnement » des collègues GA qui ont déjà subi, il y a peu, l’inutile et aberrante fusion des Bacs Pro Secrétariat et Comptabilité pour le résultat que l’on connaît…
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox