CNED: de la réforme du collège… à celle du lycée ?

CNED: de la réforme du collège… à celle du lycée ?

CNED


De la réforme du collège… à celle du lycée ?



Par Elise BOZEC-BARET, responsable nationale SNALC pour le CNED
cned@snalc.fr




Ceux parmi vous qui sont au CNED depuis quelque temps s’en souviennent sans doute : la déclinaison cnédienne de la réforme du collège sur toutes les matières et tous les niveaux, dont la 5e en 100% e-learning à la rentrée 2016 a été (attention, euphémisme !) très compliquée. En effet le CNED, au lieu de négocier avec le ministère le seul paramètre qui pouvait changer la donne, à savoir le temps, en permettant que le Cned mette à jour ses cours sur plusieurs années, avait préféré demander un financement de plusieurs millions d’euros.

Les personnels et leurs représentants, au premier rang desquels le SNALC, avaient alerté en amont la direction de site comme la direction générale de l’époque du manque total de réalisme de ce projet au vu du nombre de cours concernés, d’une chaîne éditoriale numérique alors balbutiante, et des effectifs insuffisants (des renforts sont arrivés avec plusieurs mois de retard) : cela n’a pas suffi à éviter, pour les élèves comme pour les personnels, une annus horribilis en 2016-2017… Le site de Toulouse, pour le primaire, a connu dans une moindre mesure des difficultés comparables.

Depuis, la 5e 100% e-learning a vécu : il faut dire que le « bouton magique » promis (par des personnes n’ayant sans doute aucune compétence ni technique ni pédagogique), censé transformer quasi sans effort du e-learning en cours papier, n’a jamais été trouvé… et que les livrets papier déplorables obtenus sans ce miraculeux « bouton magique » n’ont pas encore été tous débarrassés de leurs scories. Ainsi, le 100% e-learning ayant démontré ses limites, des compléments numériques s’ajoutent désormais aux cours papiers et ne les remplacent pas. Un autre slogan a fait entretemps son apparition d’ailleurs : le 100% qualité (vœu pieu également ?).

Mais voilà : le ministère, lui, en veut pour son argent et a payé pour du e-learning, des cours réactualisés et de la différenciation pédagogique à tous les niveaux ! Cned Actus ayant cessé de parler du projet collège depuis de longs mois, la direction générale apparemment n’a pas été informée de l’état de la situation à Rouen et l’a semble-t-il découverte lors du COPIL du 26 mai.

Ainsi, il faudrait dans l’urgence bricoler du e-learning par-ci par-là ! Pour les élèves, vraiment ? Pourtant, pas de réclamations demandant du e-learning cette année alors que les demandes de PDF et de papier étaient très importantes l’an passé... Comment imaginer que l’objectif serait de solliciter à nouveau un financement pour la réforme du lycée ! Nous espérons quoiqu’il en soit pour les collègues du site de Rennes que pour une fois, au CNED, les leçons seront tirées du passé !
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox