29e base : CAPN hors classe agrégés

29e base : CAPN hors classe agrégés

29ÈME BASE.

CAPN D’ACCÈS À LA HORS CLASSE DES AGRÉGÉS


LE SNALC DÉNONCE UNE PROMOTION PIÉGÉE D’ÉCHELON DES AGRÉGÉS




Par Frédéric SEITZ, secrétaire national à la gestion des personnels
Article publié dans la QUINZAINE UNIVERSITAIRE - #1417 - MAI 2018



La note de service portant sur les agrégés (note de service n° 2018-023 du 19/02/2018 publiée au BOEN N° 8 du 22 février 2018) comme celles traitant de toutes les autres catégories (Certifiés, PLP, P d’EPS, professeurs des écoles, Psy-EN, CPE) proclament dans leur préambule qu’avec la modernisation des parcours professionnels, c’est-à-dire en fait avec le PPCR, la carrière des agents a pour vocation de se dérouler sur au moins deux grades, à un rythme plus ou moins rapide, (sauf dans les cas exceptionnels où l’administration exprime une opposition motivée).


Mais vocation ne signifie pas obligation.

Toutes ces notes de service stipulent que l’appréciation formulée cette année par le recteur est gelée pour les années suivantes.

La déconnexion de l’évaluation et de l’avancement de carrière que les autres syndicats appelaient de leurs voeux en soutenant le PPCR est donc bel et bien en marche. Les personnels pris au piège vont en subir tous les effets pervers.

Le SNALC en parfaite cohérence avec son vote contre le PPCR dénonce cette promotion piégée.

Une fois passé sous les fourches caudines du rendez-vous de carrière après la deuxième année au 9ème échelon, un agent n’obtiendra plus aucune reconnaissance de l’institution, malgré toutes ses tentatives pour améliorer sa pratique professionnelle, qu’il suive les conseils prodigués par l’inspection, s’inscrive aux formations proposées par son rectorat etc… Son sort en est jeté. Sa carrière porte désormais comme une marque indélébile l’appréciation initiale du recteur.

On est aux antipodes d’une vraie gestion des ressources humaines, stimulant l’effort, encourageant et valorisant une démarche de réflexion et de progrès.

Pour supprimer le piège qui se referme sur les personnels, le SNALC a réclamé dans cette CAPN comme il l’avait déjà fait, dès février 2018, à la réunion de concertation sur les projets de note de service sur la hors classe, que la disposition y figurant et fixant l’appréciation sous une forme pérenne soit abandonnée.

En outre, pour le SNALC, la hors classe n’est pas simplement un groupe d’échelons supplémentaires greffé à la classe normale, mais une véritable promotion, reconnaissant les qualités de l’agent. Aussi le SNALC se félicite-t-il du fait que la note de service concernant les agrégés stipule que les appréciations EXCELLENT et TRES SATISFAISANT du recteur soient appliquées d’une manière équilibrée à chacun des échelons de la plage d’appel. Nos élus seront aussi attentifs à ce qu’il en soit de même pour les personnels de tous les autres corps, Certifiés, PLP, P.d’EPS, Professeurs des Ecoles, Psy-EN, CPE pour lesquels cet équilibre est seulement conseillé.

La plage d’appel statutaire pour la promotion à la hors classe est fixée désormais à partir du 9ème échelon avec deux ans d’ancienneté au 31 août 2018 (et non plus à partir du 7ème échelon comme ce fut le cas les années précédentes), réduisant d’autant le vivier des personnels éligibles à la hors classe. Pour que le nombre de promotions à la hors classe ne soit pas inférieur, cette année, à celui des années précédentes, le ratio nombre de promus/nombre de promouvables, fixé chaque année pour chaque corps afin de déterminer le nombre de promotions devra donc être augmenté. Aucune information cependant n’a été donnée jusqu’alors aux organisations syndicales, et le SNALC a dénoncé la légèreté et le manque de transparence dont fait preuve le Ministère à l’égard des personnels qui attendent légitimement de connaître leurs possibilités de promotion.

Les commissaires paritaires du SNALC ont été attentifs à la diversité des missions et à la variété des profils de carrière, comme c’est le cas pour les agents de la 29ème base.

Ils ont relevé plusieurs dossiers où manquait l’avis du chef d’établissement, ce qui plaçait les agents concernés en position d’inégalité par rapport aux autres, pour ce qui est de l’attribution de l’appréciation du recteur de la 29ème base.

Nos élus ont insisté auprès de l’administration du Ministère pour qu’elle rappelle aux chefs d’établissement que l’attribution de cet avis relevait obligatoirement de leur responsabilité et qu’il ne saurait donc faire défaut dans les dossiers.

Sur 565 promouvables, 133 dossiers ont été retenus. Ils seront examinés avec les dossiers remontés des autres académies à la CAPN hors classe des agrégés prévue du 26 au 29 juin.

Si vous souhaitez voir votre dossier défendu dans cette CAPN, merci d’envoyer une copie de votre CV I-Prof à Monsieur Frantz-Johann VOR DER BRUGGE, Responsable national du secteur Détachés en France, à l’Étranger et Outre-Mer à snalc.detom@gmail.com






contact : gesper@snalc.fr
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox