GAINS ET PERTES DE LA CLASSE EXCEPTIONNELLE DANS LE CORPS DES AGRÉGÉS

GAINS ET PERTES DE LA CLASSE EXCEPTIONNELLE DANS LE CORPS DES AGRÉGÉS

GAINS ET PERTES

RÉSULTANT DU PASSAGE À LA CLASSE EXCEPTIONNELLE

DU CORPS DES AGRÉGÉS



Le calcul du solde positif ou négatif résultant du passage à la classe exceptionnelle des Agrégés dépend de l’ORS du professeur et du nombre d’HSA et d’heures d’interrogation qu’il assure. Dans le tableau qui suit, nous avons indiqué la différence nette de rémunération entre un professeur de chaire supérieure au troisième chevron du sixième échelon et un Agrégé de classe exceptionnelle hors échelle B3 en fonction du nombre de HSA et d’heures d’interrogation, pour chacune des ORS de 8 à 11 heures. Nous avons compté les heures d’interrogation par multiples de 25 pour simplifier les calculs, 25 heures d’interrogation correspondant à peu près à une heure hebdomadaire sur l’année. Nous avons également supposé que toutes les heures d’interrogation sont assurées au taux correspondant à l’ORS du professeur : si ce n’est pas le cas, il convient de multiplier le nombre d’heures d’interrogation assurées à chaque taux par a/b, où a est l’ORS du professeur et b est l’ORS de la classe où les interrogations sont effectuées.


Exemple

Un professeur dont l’ORS est de 9 heures bénéficie de 5 HSA et assure 100 heures d’interrogation par an dans une classe dont l’ORS est de 8 heures et 50 heures dans une autre classe dont l’ORS est de 10 heures. Ses heures d’interrogation équivalent à :
(100 x 9/8) + (50 x 9/10) = 157,5 heures au taux de son ORS de 9 heures.
Il perdra donc entre 329 et 613 euros net par an s’il accède à la classe exceptionnelle des Agrégés : par interpolation linéaire, on obtient une perte d’environ 414 euros.


Remarque

vu la diversité des situations possibles, nous n’avons tenu compte dans ce tableau ni de l’indemnité de résidence, ni du supplément familial de traitement ; quant à l’indemnité de fonctions particulières et à l’ISOE, leur montant est identique pour les professeurs agrégés en classe exceptionnelle et les professeurs de chaire supérieure. Le plafonnement de la cotisation à la RAFP a été pris en compte pour ces deux dernières indemnités, mais non pour les deux premières, ce qui peut faire varier légèrement les montants indiqués dans le tableau.


Tableaux disponibles en suivant les liens :




David AUGIER,
Commissaire paritaire national chaire supérieure
prepa@snalc.fr
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox