CP : des évaluations pas (encore) au point

CP : des évaluations pas (encore) au point

Publié le 07-10-2017

Dernière modification le 11-02-2018

CP : des évaluations pas (encore) au point


Le SNALC a récemment assisté à la présentation du projet des évaluations nationales CP et sixième. À la découverte du protocole, le SNALC n'a pas manqué de faire remarquer le caractère chronophage que présentaient ces passations. Le codage fastidieux des corrections et les entrées non moins fastidieuses sur tableur ajouteront forcément du temps de travail aux professeurs des écoles. Par ailleurs, les saisies informatiques ne remontant pas au niveau national, (alors que cela aurait permis une image nationale du niveau moyen des élèves) on peut se demander quelle exploitation feront les IEN de ces résultats. Le SNALC craint, malgré le discours rassurant du ministère, que ces évaluations soient finalement utilisées par certains IEN pour comparer les écoles, voire les collègues.
Ce protocole devrait être modifié et amélioré au fil des années grâce au comité de suivi des programmes auquel participe activement le SNALC (et c’est très loin d’être le cas de tous les syndicats).

Le SNALC a émis moins de réserve concernant les évaluations de sixième. Ces dernières se passent sur ordinateur, la correction est automatisée et les remontées sont nationales.

Nous avons appris, en outre et avec satisfaction, que le dispositif des CP à 12 élèves en REP+ serait évalué. Pour la première fois dans l'histoire de l'Education Nationale, il nous a été présenté un protocole d'évaluation du dispositif, avec une comparaison et un suivi de cohorte sur trois ans, réalisé par la DEPP (direction de l'évaluation et de la prospective). Le SNALC a salué au cours de la réunion, le principe qu’il défend depuis toujours : expliciter l’évaluation d’un dispositif avant sa mise en place.
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox