Les revendications du SNALC pour l'EPS

Les revendications du SNALC pour l'EPS

Les revendications du SNALC pour l'EPS



Outre les revendications générales du syndicat qui concernent les différents corps, le SNALC demande plus précisément pour l'EPS :


Pour la défense des enseignants d'EPS, leur statut, leur carrière :
- incorporation des professeurs d'EPS au corps des professeurs certifiés avec intégration du forfait AS au temps de service. Cette incorporation doit avoir notamment pour conséquence un traitement égalitaire des enseignants quant à la rémunération des HSA, HSE...

- reconnaissance salariale pour les fonctions de responsable de la certification, secrétaire d'AS et trésorier d'AS

- intégration enfin, s'ils le souhaitent, des derniers CE d'EPS dans le corps des certifiés

- reconnaissance des problèmes de santé professionnels spécifiques et réflexion sur les fins de carrière

- soutien actif et effectif de l'administration dans le cadre de la protection juridique des fonctionnaires, dès que nécessaire

- possibilités, réelles et facilitées, d'évolutions de carrière au sein des trois fonctions publiques : passerelles avec ministère des sports, etc.

- Indemnisation des professeurs d'EPS qui participent avec leurs élèves à des manifestations exceptionnelles (championnats de France...) pour reconnaître l'investissement, le travail et les responsabilités supplémentaires assumées.

- Visites régulières des Inspecteurs Pédagogiques pour un déroulement de carrière harmonieux et équitable.

- Formation réaliste et appropriée pour tous les stagiaires : service à 10h dont 3 h d'AS



Pour l'enseignement de la discipline EPS:

- 1h de coordination minimum dans chaque établissement dès qu'un poste EPS existe,

- simplification et harmonisation des outils informatiques pour éviter une surcharge inutile de travail. L'enseignant n'est pas au service des statistiques !

- cadrage national pour l'évaluation du DNB dans le respect de la diversité des situations locales

- maintien des épreuves d'EPS obligatoires aux examens

- obligation réglementaire d'allègement des effectifs si classes à plus de 30 en lycée et 25 en collège (3 professeurs pour 2 classes)

- obligation pour les collectivités de mettre à disposition de chaque établissement des installations sportives permettant de proposer une EPS qui réponde aux programmes disciplinaires et aux textes réglementaires : « droit opposable aux installations sportives »



Pour l'Association Sportive

- maintien d'une AS obligatoire dans chaque établissement

- pérennisation du forfait 3h consacré à l'animation de l'AS pour chaque enseignant

- limitation stricte des cours du mercredi après-midi

- soutien financier des établissements à leurs AS

- reconnaissance plus large du « haut niveau scolaire » à l'option EPS du baccalauréat.

- l'AS, complément de l'EPS obligatoire, doit également être considérée comme un lieu possible de soutien et d'aide aux élèves en difficultés en EPS.



Pour un Sport Scolaire ambitieux et de qualité, riche d'expériences et d'apprentissages pour les élèves,

Le SNALC, estime qu'il est indispensable que :

- tous les établissements libèrent systématiquement les élèves le mercredi après-midi (et c'est ce que nous avons demandé lors des débats de la concertation pour la refondation de l'école portant notamment sur les rythmes scolaires)

Il est anormal qu'une plage horaire ne soit pas disponible dans l'emploi du temps hebdomadaire de nos élèves, pour l'AS, une autre activité de leur choix, ou tout simplement pour du temps libre. Les rencontres sportives nécessitent un temps suffisant, particulièrement en milieu rural où les temps de déplacements sont souvent longs. L'AS ne doit pas être placée en concurrence avec les enseignements disciplinaires, sur les mêmes plages horaires ; elle propose un enseignement différent, non obligatoire, et qui a toute sa place dans les apprentissages scolaires.

- les chefs d'établissement aient pour objectif le développement de leurs AS (comme tout président d'association), à la fois d'un point de vue quantitatif (nombre de licenciés) et qualitatif (résultats, participations aux rencontres, implication variée des élèves...), en soutenant les initiatives des professeurs d'EPS.

- l'une des spécificités de l'UNSS, être une fédération multisports, soit un atout valorisé et encouragé et surtout pris en compte dans l'élaboration des calendriers de compétition. Dans ce cadre, l'AS ne doit pas se positionner en concurrence avec le sport civil ; elle en est différente et complémentaire. Un élève doit pouvoir, dans tous les districts et départements, sur une même année scolaire, participer aux entraînements et aux rencontres dans différentes activités sportives s'il le souhaite. C'est là, la plus grande force du sport scolaire.

Pour nous contacter : eps@snalc.fr
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox