Vadémécum des revalorisations et des PPCR

Vadémécum des revalorisations et des PPCR

Vadémécum des revalorisations et des PPCR

Augmentation de la valeur du point d’indice :

Annoncé fièrement, presque triomphalement, la valeur du point d’indice sera augmentée de 1,2% en DEUX fois : La première a été effective au 1er Juillet 2016, tandis que la prochaine augmentation aura lieu le 1er Février 2017.

Le calcul de la rémunération mensuelle BRUTE, se fait en multipliant la valeur du point d’indice par l’indice correspondant à l’échelon. Pour ramener le salaire au mois, il faut diviser le montant obtenu par 12.

Pour illustrer ces pourcentages : Un professeur certifié à l’échelon 4 (début de carrière) a gagné 12,36€ brut par mois lors de l’augmentation de juillet. En janvier 2017, son salaire aura au total augmenté de 24.74€ brut par mois.

Changements d’indices et reclassements

-> Janvier 2017 verra également une revalorisation des indices de chaque échelon qui est, en partie, une conversion prime-points, à savoir la transformation d’une partie de l’ISOE en salaire brut, comptant néanmoins pour la retraite. Si le changement représente une dizaine de points, il faut savoir que quatre de ces points correspond à cette conversion.
Ainsi, pour garder notre exemple, un professeur certifié à l’échelon 4 (indice 445) ayant moins de deux ans dans son échelon gagnera 33 € brut de plus par mois (nouvel indice : 452, soit +7) dont plus de la moitié correspondant à la transformation de l’ISOE en traitement brut. Attention à ne pas vous faire piéger par les apparences et les chiffres. A noter également que la deuxième conversion prime-points (5 points) aura lieu en 2018 (pour un total de 9 points d’indice).
-> En septembre 2017 aura lieu le reclassement au sein des nouvelles grilles indiciaires et les professeurs remplissant les nouveaux critères d’ancienneté accèderont directement à l’échelon adapté. Le Grand Choix et le Choix sont supprimés au profit d’une ancienneté par échelon modifiée.
La hors-classe deviendra accessible à partir du neuvième échelon avec deux ans d’ancienneté dans cet échelon. Néanmoins, les taux « promus / promouvables » ne semblent pas évoluer dans le second degré. A côté de cette hors-classe voit naître la « Classe exceptionnelle » réservée à 80% à des profils de professeurs très (trop ?) spécifiques « au titre de l’exercice pendant 8 ans au cours de leur carrière, de missions ou responsabilités identifiées notamment dans le cadre des GT métiers (directeur d’école, CP, DDFPT, DCIO, formateur, exercice dans l’enseignement supérieur) ou d’exercice de leurs fonctions dans des conditions difficiles (éducation prioritaire) », les 20% restant au titre de leur parcours professionnel. Si ces missions sont évidemment à encourager, ce ratio restrictif ne nous satisfait pas et valorise trop peu les missions fondamentales de notre métier d’enseignant.
-> Enfin, au 1er janvier 2019, une nouvelle revalorisation indiciaire aura lieu sur l’ensemble des échelons de la hors- classe et de la classe normale (entre 3 et 10 points pour la classe normale, entre 5 et 15 points pour la hors-classe).

Loïc AYNE
prive@snalc.fr
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox