Principes notation pédagogique

Principes notation pédagogique

Notation Pédagogique


Jusqu'à peu, la note pédagogique sur 60 était proposée, après inspection dans la classe mais depuis un arrêt du Conseil d'Etat précise qu'une inspection en classe, devant élèves, n'est plus indispensable pour modifier une note pédagogique.

Compte tenu de retards considérables d'inspection dans certaines disciplines, une nouvelle note pédagogique peut être attribuée suite à un rapport d'activité, une discussion avec le chef d'établissement, l'examen des cahiers de textes des collègues et la prise en compte de leurs activités annexes (jury de concours - formation en IUFM - animation de stages ...)

Certain(e)s collègues sont rarement inspecté(e)s. L'administration reconnaît qu'il ne devrait pas s'écouler plus de 5 ans entre deux inspections. Si vous estimez que l'absence d'inspection nuit à votre avancement (note bloquée), vous pouvez demander la visite d'un inspecteur.

La circulaire du 17 janvier 1983 précise que les rapports d'inspection doivent être transmis dans un délai d'un mois. Le professeur dispose alors d'une semaine pour en prendre connaissance et présenter, éventuellement, ses observations. Il a le droit de demander une seconde inspection, d'écrire aux IPR ou à l'Inspection Générale. La note n'est pas communiquée tout de suite. Elle figure sur l'avis de notation annuelle que le rectorat envoie généralement vers décembre.

Si vous voulez que votre nouvelle note pédagogique soit prise en compte pour une promotion d'échelon, il est souhaitable que vous soyez inspecté(e) durant l'année scolaire qui précède celle où vous serez promouvable.


Pour toute question sur votre notation pédagogique,
contactez votre section académique SNALC
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox