EPS : LES « RISQUES » DU MÉTIER

EPS : LES « RISQUES » DU MÉTIER

PROFESSEURS D’EPS :

LES « RISQUES » DU MÉTIER




Trois vilaines « affaires » illustrant ce que l’on appelle souvent les « risques du métier », cette fois-ci des professeurs d’EPS.

Les deux premières sont relativement anciennes, eurent lieu la même année dans deux Académies éloignées l’une de l’autre.
Dans les deux cas, les collègues sont accusés de viols répétés, là par une et ici par deux élèves.
Tous deux ont fini par être lavés de tout soupçon, il s’agissait d’affabulations, mais les procédures sont longues et le choc est dur, très dur. Broyé, l’un d’eux n’a pas résisté, l’autre a totalement changé de métier après avoir été reconnu accidenté du travail. L’auteur de ces lignes l’a lui-même accompagné chez le recteur qui avait su prendre alors les dispositions adéquates pour sa protection.

Aujourd’hui, c’est un cas de harcèlement et de diffamation qui éclate au grand jour au tribunal correctionnel de Mont-de-Marsan (Landes).
Trente sept parents sont convoqués par le juge deux ans après les faits. Lisez l’article du journal Sud-Ouest du 29-02-2016. La diffamation de cette ampleur rappelle les procès en sorcellerie, les hystéries collectives de temps réputés à tort révolus.

Rappel : l’adhésion au SNALC comporte sans aucun supplément la couverture de la GMF afférente à ces « risques du métier ». Consultez le bulletin d’adhésion en dernière page.


Hervé Garlet
prive@snalc.fr
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox