Administratifs : BIZARRERIES DANS LES INDEMNITÉS DE REP

Administratifs : BIZARRERIES DANS LES INDEMNITÉS DE REP

DE QUELQUES BIZARRERIES

DANS LES INDEMNITÉS DE REP



Le décret n° 2015-1087 du 28 août 2015 a institué un régime indemnitaire spécifique en faveur des personnels exerçant dans les écoles ou établissements relevant des programmes "Réseau d'éducation prioritaire renforcé" et "Réseau d'éducation prioritaire". En sont donc bénéficiaires les personnels administratifs.

Le même décret a attribué une indemnité de 500 € pour les inspecteurs de l'éducation nationale chargés du pilotage d'au moins un REP ou REP *. Les personnels sociaux et de santé, les conseillers d'orientation psychologiques dont le secteur d'intervention comporte au moins REP ou REP + bénéficient également d'une indemnité forfaitaire dont le taux est identique à celui de I'indemnité de sujétion REP, soit 1734 €.

Or, force est de reconnaître que Ies adjoints ou secrétaires d’administration de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur qui exercent les fonctions de secrétariat de ces inspecteurs ne reçoivent aucune indemnité alors qu'ils sont directement chargés de tâches plus lourdes du fait justement que leur inspecteur de circonscription s'occupe des élèves affectés en REP ou REP *. Nous pensons, au SNALC, que ces personnels ont été injustement oubliés et nous avons donc demandé au ministère d'apporter une modification au décret du 28 août 2015 afin que ces personnels puissent bénéficier de l'indemnité citée plus haut.

Par ailleurs, nous avions alerté le ministère sur I'anomalie particulière relative aux personnels administratifs nommés dans des cités scolaires. En effet, dans telle ou telle cité scolaire, le collège a été classé en REP, mais pas le lycée. Mais les personnels administratifs, souvent nombreux, travaillent aussi bien pour le collège que pour le lycée mais sous prétexte que leur affectation administrative est faite officiellement au lycée, ils ne touchent pas du tout l’indemnité.

C'est pourquoi nous avons également demandé au ministère de réparer cette anomalie afin qu'ils puissent toucher au moins une partie de l'indemnité de REP en fonction du travail qu'ils consacrent au collège.



Frédéric Eleuche
Secrétaire national du SNALC chargé des personnels administratifs, de santé et sociaux
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox