MOUVEMENT SPECIFIQUE 2016 : Chefs de travaux

MOUVEMENT SPECIFIQUE 2016 : Chefs de travaux

MOUVEMENT SPECIFIQUE 2016


Chefs de travaux des lycées techniques


Le groupe de travail concernant les demandes de mouvements spécifiques des chefs de travaux des lycées techniques s'est tenu le 3 février 2016.

643 candidats (certifiés, agrégés, PLP). Il est important de noter que le résultat de ce groupe de travail n'est qu'un ensemble de propositions d'affectation – 189 en l'occurrence pour les CTLT - qui ne deviendront officielles que lors des FPMN de mars 2016; des changements ou des compléments y seront apportés.

On note un nombre conséquent de nominations "croisées" : des certifiés – agrégés sur des postes en CTLP et vice-versa. La tenue de deux GT différents complique la tache de l'inspection, de la DGRH et des syndicats. Le SNALC, rejoint par d'autres syndicats, par la DGRH et par l'inspection générale s'est prononcé pour la tenue à l'avenir d'un seul GT commun aux deux corps (CTLT et CTLP). Seuls deux syndicats désirent garder ces deux GT distincts ; la FSU défendant son pré carré et FO arc-boutée sur les statuts entraînant des redondances sources d'erreur et de difficultés de gestion au détriment de tous les collègues candidats. Deux positions incompréhensibles.

Les critères de l'inspection varient certes selon les catégories (tertiaires, biologiques ou industrielles) mais on peut dégager des points communs suivants. L'habilitation académique - préalable obligatoire à la nomination à la fonction, inscrit à la partie "recrutement " de la circulaire du 4 avril 2011 redéfinissant la fonction est indispensable ; il faut que nos collègues gardent à l'esprit que cette habilitation académique a une durée limitée de trois ans. L'expérience est prise en compte, tant celle des anciens chefs de travaux cherchant une mobilité géographique que celle des faisant-fonction qui sont ainsi stabilisés. L'inspection considère aussi qu'une mobilité géographique ne peut s'obtenir qu'après un exercice durable de la fonction dans un même établissement. En cas d'égalité des candidatures, la faveur sera donnée à celle qui permettra un plus grand nombre de mutations satisfaites par le jeu des chaînes. Les motivations exprimées dans la lettre sont observées avec attention pour les candidats à la fonction mais l'avis de l'inspection locale est prépondérant.

D'autre part, le SNALC a dénoncé le fait que certaines académies ne font pas remonter tous les postes au ministère : à la rentrée ce sont des personnels recrutés localement, qui sont nommés, situation qui se pérennise parfois plusieurs années. Face à cela l'inspection générale n'a pas de possibilités d'action ; la DGRH fait en effet remarquer en ouverture de chacun des groupes de travail que "les attributions de la commission consistent à travailler sur les postes remontés par les Recteurs qui sont en dernier lieu l'autorité à disposer des moyens humains dans leurs académies".

D'un point de vue technique, le SNALC – FGAF a déploré une nouvelle fois le fait que certains candidats n'aient pu saisir leur dossier via I Prof – SIAM. Il a aidé ses adhérents, qui se sont signalés, à déposer un dossier papier (procédure possible dans ce cas là) et s'est assuré que ces dossiers étaient remontés vers les inspections générales pour examen. Il s'agit d'assurer l'égalité de traitement entre tous les candidats.

Dernier conseil, trop souvent oublié, à nos adhérents : faites nous remonter par courrier postal ou par courriel (gesper@snalc.fr) le double de votre dossier afin que nous puissions intervenir efficacement en commission. Nos questions permettent de modifier parfois le classement des candidatures sur un poste, mais surtout permettent de mettre en mémoire la candidature et d'obtenir un avis de l'inspection sur la perception de votre demande et l'évaluation de vos chances de mutation pour les années à venir.



Philippe PEYRAT – Philippe FREY
Responsables des DDFPT au SNALC
gesper@snalc.fr
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox