CTMEN DU 11 FÉVRIER 2015 : DÉCLARATION LIMINAIRE

CTMEN DU 11 FÉVRIER 2015 : DÉCLARATION LIMINAIRE

CTMEN DU 11 FÉVRIER 2015

DÉCLARATION LIMINAIRE DU SNALC ET DU SNE




Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les membres du Comité Technique du Ministère de l'Education nationale,


Le SNALC et le SNE rappellent leur opposition à la loi liberticide de juillet 2010 qui a remis en cause la représentativité des CAPN, a réduit, malgré la taille du Ministère, le nombre de sièges au CT et qui, en requérant l'unanimité des membres du CT pour qu'un texte soit à nouveau examiné, contribue en fait à un dialogue social en trompe l'oeil.

Le SNALC et le SNE demandent donc que le CTMEN retrouve, comme auparavant le CTPM, 20 sièges et déplorent qu'une organisation représentative comme SUD-EDUCATION ait été victime en 2014 de la diminution du nombre de sièges dans cette instance comme le SNALC et le SNE l'avaient été en 2011.

Nous tenons enfin à vous informer que nos deux organisations ne recourront jamais à l'abstention dans les quatre années à venir : nous voterons donc soit pour, soit contre les textes proposés car nous avons l'habitude d'assumer nos choix et de nous prononcer clairement.

Merci de votre attention.

SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox