Suppression du redoublement : inadmissible camouflet

Suppression du redoublement : inadmissible camouflet

Communiqué de presse du SNALC du 28 janvier 2015 :


Suppression du redoublement :

un inadmissible camouflet à l’égard des professeurs



Alors que se tient la prétendue "Conférence de consensus sur le redoublement" (sic !) organisée par le Cnesco, le SNALC tient à rappeler que la quasi suppression des redoublements qui sera de mise dès 2015 en application du décret 2014-1377 du 18 novembre 2014 relatif au suivi et à l’accompagnement pédagogique des élèves n’est en rien consensuelle et constitue une marque évidente de mépris à l’égard du corps enseignant.

Une fois de plus concocté par la nomenklatura pédagogiste qui depuis 30 ans a fait le malheur de l’École avec le soutien d’associations de parents politisées et non représentatives de la véritable opinion des familles, ce décret dépossède, pour des raisons essentiellement financières, les équipes pédagogiques d’un outil permettant dans certains cas de remédier aux difficultés des élèves en accord avec leurs parents, voire à leur demande expresse.

Ce texte calamiteux, contre lequel le SNALC a déjà déposé un recours devant le Conseil d’État, constitue une preuve manifeste supplémentaire du double langage tenu aujourd’hui par les pouvoirs publics à l’égard des professeurs : d’un côté on prétend restaurer les valeurs républicaines à l’École, à commencer par l’autorité des professeurs, de l’autre on dessaisit les enseignants de l’une de leurs dernières prérogatives ou on remet en cause la notation chiffrée en les soupçonnant d’être des évaluateurs malveillants !

Alors que l’on ne sait toujours rien de la très attendue réforme du collège et que le ministère vient de réformer le bac technologique option hôtellerie contre l’avis unanime des enseignants, ce mépris manifeste ne peut à juste titre qu’aiguiser le mécontentement des professeurs de terrain excédés par des réformes qui ne tiennent aucun compte de leur avis : ils peuvent compter sur le SNALC pour continuer à être le seul véritable porte-parole de leur légitime indignation.


SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox