COMPTE-RENDU et patati et patata

COMPTE-RENDU et patati et patata

Compte-rendu et patati et patata
Année scolaire 2018-2019


Les syndicats qui comptent beaucoup sur la communication pour être présents aiment bien se mettre en valeur dans les comptes-rendus publiés sur leurs sites soit en insistant sur des points mineurs qu’ils ont soulevés, soit en pointant l’absence de tel ou tel, soit en annonçant avoir obtenu telle chose, en fait demandée et surtout soutenue an amont par un autre (par exemple le snalc ?).

Quelques exemples :

  • les déclarations liminaires, souvent longues et fastidieuses dans leur lecture et leur écoute, simples copiés-collés des messages des fédérations, auxquelles aucune réponse n’est apportée parce que ce n’est pas le sujet du jour et parce que seul le ministre pourrait y répondre. Parfois le snalc est pointé comme n’ayant pas fait de déclaration liminaire. Oui, ce n’est pas automatique si ce n’est pas nécessaire et c’est voulu pour passer à l’étude des points de l’ordre du jour ! C’est le but. Affirmé.

  • le calcul du nombre d’interventions… Dans une CAPA ou un GT, le snalc intervient pour les situations qu’il n’a pas pu régler en amont. Nous n’attendons pas la réunion pour soulever un problème. Le trop grand nombre d’interventions particulières relève en fait d’une absence de prise en compte préalable. Le moyen de se faire de la publicité, c’est alors de poser des questions sans intérêt pour lesquelles la réponse est dans les documents. Le compte rendu dans ces cas là oublie souvent de compter les résultats des autres et de caractériser les questions.

  • Par exemple combien de comptes-rendus indiquent que lors des commissions de mutation, seul le snalc a fait des propositions AVANT déjà retenues AVANT les commissions et que seul le SNALC a obtenu des améliorations en séance ? Cela pour les certifiés, agrégés et PLP…
    Aucun compte-rendu ne rend hommage au SNALC pour les erreurs corrigées dans les tableaux de promotion.

  • Le syndicat qui parle du SNALC comme d’un « syndicat minoritaire », mais qui n’a qu’un élu chez les certifiés et aucun chez les agrégés ne rappelle pas qu’il n’a pas siégé volontairement lors de la CAPA classe exceptionnelle des certifiés. C’est le même qui veut boycotter les capa hors classe pour protester contre la liste des promouvables proposés, mais qui en séance ne s’y oppose jamais et ne vote pas contre…

  • Dans le genre mesquin, les syndicats qui appellent les intéressés pour les prévenir qu’ils ont obtenu une amélioration les concernant s’attribuant le travail d’un autre. C’est la stratégie du coucou. Cela tombe souvent sur des adhérents du snalc, rarement dupes.


La liste pourrait être longue, mais chacun comprendra qu’en parlant des autres, on évite de parler de soi. C’est pour cela que nous ne citons personne et que nous continuons notre travail d’information et nos interventions conformément aux vœux de nos adhérents et électeurs, toujours plus nombreux
.
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox